Tout savoir sur shiatsu

D’origine japonaise, le shiatsu est une technique utilisée dans la massothérapie. Son but est de promouvoir la santé humaine par le toucher, en veillant à l’équilibre du corps. Par ailleurs, il faut savoir que le shiatsu s’est inspiré de la tradition chinoise en matière de médecine. Ainsi, cet équilibre s’obtient grâce à une meilleure circulation de l’énergie vitale dans tout le corps. Les praticiens de cette science utilisent les pouces, les doigts, la paume des mains, les coudes pour exercer une pression sur des zones précises. On les appelle les Tsubos ; chacune de ces zones a une fonction spécifique, le spécialiste doit donc les maitriser. En dépit de son ancienneté, le shiatsu a traversé les âges ; aujourd’hui encore il est observé beaucoup d’adeptes. À l’aide de cet article, vous en apprendrez plus sur le sujet.

Brève histoire sur le shiatsu

Le shiatsu sous la forme qu’on lui connait aujourd’hui est apparu au 20e siècle grâce au japonais Tokujiro Namikoshi. Ainsi, depuis ses 7 ans, le jeune homme s’est mis à développer sa technique. En effet, il voulait soulager sa mère des douleurs qu’elle ressentait à cause de la polyarthrite rhumatoïde. Après le constat, qu’une pression avec ses pouces était plus efficace que de simples effleurements, il a maintenu sa mère en meilleure condition physique jusqu’à ses 88 ans.

Cependant, ce dernier dans le but de rendre cette science accessible à un grand nombre, n’a pas insisté sur la notion de méridiens. Il s’est contenté de parler des notions connues du monde occidental ; il s’agit de la physiologie et de l’anatomie. Des années plus tard ; Shizuto Masunaga, son successeur y a ajouté des éléments essentiels de la médecine traditionnelle de la chine. Il s’agit des cinq éléments, du Yin et du Yang, du QI, des méridiens, etc.  Au vu de ceci, il existe désormais deux écoles de pensée en ce qui concerne le Shiatsu.

Tout savoir sur shiatsu

Par la suite, en 1955 le Japon, puis en 1997 l’Union européenne octroient une place de choix à cette science dans la médecine.

Pourquoi tant d’engouement autour du Shiatsu ?

Il est vrai qu’à la date d’aujourd’hui, il existe peu d’études cliniques qui font état des bienfaits du Shiatsu. Toutefois, ceci n’est pas une raison pour dire que cette science ne procure aucun avantage. Bien au contraire, les spécialistes s’en servent énormément pour atténuer différentes sortes de troubles. Par exemple, les troubles suivants sont résolus grâce au Shiatsu :

  • Les troubles rhumatologiques comme : l’arthrose, l’arthrite, le torticolis, la cervicalgie, le lumbago, etc. ;
  • Les problèmes d’ordre gynécologiques comme : les nausées au réveil surtout pour les femmes enceintes, les troubles liés au cycle menstruel, les soins post-partum ;
  • Les troubles psychologiques comme la dépression nerveuse, l’anxiété, l’angoisse, les troubles sexuels, trouvent une solution ;
  • Les problèmes d’ordre respiratoires tels que l’asthme, la sinusite, le rhume ;
  • Aussi les troubles digestifs comme la constipation ou la colite sont atténués grâce au Shiatsu.

Outre ces secteurs susmentionnés dans lesquels intervient le Shiatsu, il existe d’autres cas où il est aussi conseillé de le pratiquer. Ainsi, le shiatsu est utilisé pour soulager les lombalgies. Ceci a été découvert après une étude qui a été menée sur plus d’une cinquantaine de patients pendant 4 séances de Shiatsu. Il a été remarqué une diminution drastique des douleurs ainsi que du niveau d’anxiété. D’où la recommandation de recourir aux séances de Shiatsu en ce qui concerne les douleurs lombaires.

Pour les patients placés en soins palliatifs, les séances de Shiatsu ont également prouvé leur efficacité. Grâce à elle, les sujets ont pu se détendre et accroitre leur énergie. La liste des bienfaits de cette pratique n’est pas exhaustive, les études montent chaque jour les effets bénéfiques du Shiatsu sur la santé humaine.

Comment se déroule une séance de Shiatsu ?

Comme pour un massage ordinaire, le Shiatsu peut être appliqué à un patient qui se met en position allongée. Ce dernier muni d’un léger vêtement qui évidemment ne laissera rien transparaitre, histoire de se sentir à l’aise. Alors on se sert d’un matelas posé au sol ou sur une table basse pour installer le patient. Néanmoins, il est tout à fait envisageable de faire une séance de Shiatsu en étant assis ou debout.

Lors de la première entrevue, le spécialiste fait un diagnostic de l’état de santé du patient grâce au toucher. D’autres sens interviennent aussi, il s’agit de l’odorat, l’écoute, etc. Pendant cette même séance, le pratiquant du Shiatsu vérifie le pouls ainsi que la langue de son patient. De façon générale, il faut garder à l’esprit qu’une séance de Shiatsu dure en moyenne, 1 heure de temps. La séance peut aussi bien débuter sur le dos que sur le ventre.

Ensuite, le praticien devra suivre un itinéraire précis par une pression plus ou moins forte. Il fera usage de ses doigts, coudes, paumes, dans le but de rendre les mouvements plus efficaces. En fin de séance, le patient pourra exécuter quelques exercices respiratoires et des étirements. Le but est de détendre le corps.

Quelle formation est nécessaire pour pratiquer le Shiatsu ?

À cause de l’engouement que suscite cette discipline, beaucoup de personnes prétendent être des spécialistes du Shiatsu. Cependant, il arrive que ces derniers ne possèdent pas les compétences nécessaires. En effet, le diplôme qui leur confère le titre de spécialiste en Shiatsu est certifié RNCP et est de niveau III. De nombreuses écoles en France proposent une formation adaptée qui vous permet d’exercer en toute légalité.

Par contre, il est aussi nécessaire de faire attention quant au choix de l’école. Il y en a qui sont reconnus par la FFST (fondation française de shiatsu traditionnel) et d’autres ne le sont pas. Quant à la durée normale d’une formation en Shiatsu, elle varie d’une école à une autre. Par exemple, au Canada où deux écoles sont accréditées par l’association des pratiquants de Shiatsu délivrent environ 2200 h de cours. Pendant ce temps, d’autres écoles livrent un programme de 500 à 1200 heures de cours.

Aussi, il faut préciser qu’il existe de nombreux cours d’initiation au Shiatsu. Ces séances sont ouvertes à un grand public et dure généralement 1 h 30 à 2 heures.